Jeu, Sep 21, 2017
nuovo-centro-small

Du yoga à l’aplomb

Le Pr.A.Delmas me prêta sa thèse de doctorat à la faculté de médecine de Toulouse3 dans laquelle il montrait que la première paire de côtes des nouveau-nés, quand on les tient debout, est horizontale. Cela découle du fait que les enfants ont le dos très plat, sans voûte dorsale ce qui donne un thorax très bombé avec un sternum très oblique. Leur cage thoracique est également très bombée en largeur du fait d’une absence totale ou presque de voûte dorsale, celle-là même que les anatomistes actuels nomme ‘voûte primaire’ en référence, je pense, aux simiens.

du-yoga-a-aplomb-8du-yoga-a-aplomb-9du-yoga-a-aplomb-10

du-yoga-a-aplomb-11du-yoga-a-aplomb-12


Miguel à la sortie du travail Eduardo Batata, le cousin de Miguel3

Nous étions déjà en 1986, et Miguel avait accepté de venir à Paris la seconde quinzaine de Juin. Comme tout s’était bien passé, nous lui avons demandé de revenir en novembre pour nous montrer « des choses ». C’est alors que tous les deux, nous sommes partis rencontrer le Pr. Delmas, chargés comme des bourriques, avec, sous le bras, quelques radios entières et les albums des radios des cervicales. Je frappe, nous entrons face au bureau où il était assis ; ça a été très vite : il fixe Miguel et me dit : "Vous avez raison"...avant même de nous saluer, tant le port de Miguel le frappait.

Et puis, il feuillette le dossier des radios cervicales que nous lui apportions et me dit : "Il y en a beaucoup qui ont encore la première paire de côtes horizontale, pas tous, mais beaucoup !"Puis, après quelques instants : "Ce serait intéressant de faire un certain nombre de mesures, mais je n'ai pas les appareils ici." Miguel n'était là que pour quelques jours et quand j'en ai reparlé plus tard, lors d’un autre séjour, ça n'a pas pu se faire et ça n’a jamais été fait. Le cher professeur est mort, et Miguel ne travaille plus depuis longtemps, il est à la retraite depuis 1999.