Jeu, Nov 23, 2017
nuovo-centro-small

Marche

Le trochanter de la jambe avant reste en arrière de son talon

La jambe droite en attente du poids est souple, le genou légèrement fléchi, de manière que le poids n’arrive pas sur un membre rigide ce qui risquerait d’endommager les trois articulations. Le pied gauche ayant viré le poids sur le droit, en terminant l’extension de la cheville et la poussée sur les orteils fléchis, est maintenant relaxé.

Il ne reste plus qu’à soulever un peu le genoux pour que la pointe du pied ne racle pas le sol. Alors les fléchisseurs de la hanche gauche amènent la jambe de telle sorte qu’elle se pose sur le talon du pied, le genou étant souple, c’est-à-dire légèrement fléchi, mais sans que les fléchisseurs de la cheville ne le "retroussent": la cheville est relaxée, le pied se pose tel quel et se pose très bien, sans effort inutile, sur le talon.

Si le pied est chaussé de talons même pas très hauts, il se posera à plat, c’est ce qu’on apprenait, il y a une quarantaine d’années, dans les écoles de mannequins, celle de Lucky, par exemple.

 marche-9marche-10marche-11marche-12